Le blason 


 Les armoiries de notre Commune ont été créées par la Commission Départementale d'Héraldique au cours de ses séances de travail du 10 Mai I958 et du 29 Mars 1959 .

Elles sont constituées, moitié d’une partie azur avec 3 jumelles d’0r que nous retrouvons dans le blason de la Ville de 13 Belfort, moitié d'un fond argent avec une bande ondulée d'azur qui représente l’eau.

Ces armes rappellent la double appartenance de Dorans à la Seigneurie de Belfort et à la Paroisse de Bermont. 

Voilà ce qu'écrivait l'héraldiste en 1989 : 

Le blason est toujours vivant à l’ère atomique. Les signes mystérieux qui composent la science héraldique restent les compagnons tenaces des belles et bonnes choses qui agrémentent notre vie moderne :
Un antique blason orne souvent une vieille bouteille pansue, une savoureuse boîte de chocolats.

Dans toute ville d’une certaine importance le motif des enseignes de magasins s’inspire le plus souvent de l’art héraldique, qui promet d’être éternel. Les marques d’automobiles elles-mêmes font la part belle aux armoiries.

Il est peu  de villages, de clubs sportifs, de groupements de provinces, de régiments, d’associations, qui ne restent fidèles à cette science élégante du blason que les vieux auteurs appelaient le noble savoir.

De 1957 à 1960, une commission des Archives Départementales de la Préfecture de Belfort s’est penchée sur les blasons des communes et élaborée leur définition.

HEIDET Camille, Héraldiste a consulté les travaux de ces commissions et réalisé les blasons de toutes les communes du Territoire.

La définition héraldique du blason de Dorans est la suivante :
« Parti d’azur à trois jumelles d’or à destre et à senestre d’argent à la fasce ondée d’azur »
Glossaire du blason :
Parti : qualifie l’écu, une pièce ou une figure divisée verticalement en deux parties égales.
Jumelles : figure constituée par deux pièces parallèles
Destre : qualifie le côté droit de l’écu (à gauche pour le spectateur)
Senestre : désigne le côté gauche de l’écu (à droite pour le lecteur)
Fasce : pièce délimitée par deux lignes parallèles traversant l’écu horizontalement
Explication du blason :
Dorans remonte à la présence des Burgondes qui fuyaient les Huns au cinquième siècle.
Dorans est dérivé des mots celtes « dor et thor » qui signifient lieu élevé et de « ans », un suffixe équivalent à « heim » (maison).
Dorans veut dire « cour d’eau, coulant d’un lieu élevé ». On retrouve ce thème de l’eau sur le blason         « fasce ondée d’azur » (ondé : qualifie les pièces dont les lignes de  bordure sont légèrement ondulées).
Les 3 jumelles d’or représentent la seigneurie de Belfort et le baillage de Belfort, le territoire appartenait au Mazarin.
La parti argent (extrait des archives d’audience du château de Belfort du 21 janvier 1598 où « estoient  les gouverneur, prévôt, tabellion, lieutenant et grand maire ».
Il s’agit du grand maire de l’assise. L’assise un des  5 districts de la Seigneurie de Belfort se divisant en 2 mairies : l’assise sur l’eau et la Haute Assise.
Dorans étant de l’assise sur l’eau avec Trétudans, Moval, Leupe, Sevenans, Andelnans, Danjoutin étant chef-lieu de la mairie.

L’assise sur l’eau est symbolisée par « parti d’argent »
Signification des couleurs du blason de Dorans :
Azur (bleu) signifie en blason d’armoiries les vertus de justice, et représente loyauté, beauté, clarté, pureté, gentillesse, renommée   :
-    des 7 planètes, Vénus
-    des 12 signes du zodiaque, Taureau et Balance
-    des 12 mois, avril et septembre
-    des jours de la semaine, le vendredi
-    des pierres précieuses, le saphir
Argent : l’argent, en blason d’armes des vertus signifie espérance, pureté, innocence, humilité, beauté :
-    des 7 planètes, il représente la lune,
-    des 12 signes, l’écrevisse,
-    des 12 mois, juin
-    des 7 jours, le lundi
-    des 4 éléments, l’eau
-    des fleurs, le lys, la rose blanche
L’or : en blason d’armoiries, des vertus, il signifie foi, force et confiance
« l’or pur étant seul ordonné (par les anciens) pour les nobles et n’était permis à aucun de porter or, s’il n’était noble ou chevalier. Des 7 planètes, il représente le soleil.

 

Source : HEIDET Camille, Héraldiste, 90850 ESSERT   le 23 janvier 1989